12 septembre 2020

Jean Christophe Fromantin, maire de Neuilly sur Seine, auteur du livre « Travailler là où nous voulons vivre »

Jean louis Grattepanche
-
Non classé

Jean-Christophe Fromantin, père de famille de 4 enfants, ancien coureur de marathon, a un parcours atypique à la fois de chef d’entreprise et d’homme politique.

Après s’être présenté aux législatives puis aux cantonales de 2007, son parcours politique commence vraiment par son mandat de maire de Neuilly sur Seine obtenu en 2008 à la suite de Nicolas Sarkozy ; il y a ensuite été régulièrement réélu au 1er tour dont aux dernières municipales de 2020 avec plus de 60 % des voix. Conseiller général en 2011, député de la 6ème circonscription des hauts de Seine de 2012 à 2017, il est inscrit à l’UDI jusqu’aux régionales de fin 2015, date à partir de laquelle, soucieux de renouveler au sein des territoires la classe politique par la société civile, il fédère une plateforme « 577.fr » avec l’ambition de présenter des candidats dans chaque circonscription législatives en 2017.

Dès 2012, il a été à l’initiative du projet d’exposition universelle pour la France en 2025 et a présidé ExpoFrance 2025. En dépit d’une candidature française bien avancée menée en lien étroit avec les entreprises et de nombreuses universités, ce projet est abandonné par le gouvernement début 2018, dans le contexte de l’immense chantier du grand Paris.

Alors qu’il n’avait pas participé à la primaire de la droite et du centre il a apporté son soutien à la candidature de François Fillon pour l’élection présidentielle en janvier 2017 estimant « que la modernité à laquelle aspirent les Français réside davantage dans la fidélité aux convictions et dans le courage des réformes que dans l’emballement médiatique et dans les effets de mode ».

Il a publié plusieurs travaux sur les territoires et la mondialisation, dont, aux Éditions François Bourin, Mon village dans un monde global (2012), Le Temps des territoires (2011) et son dernier livre Travailler là où nous voulons vivre.

Dans son dernier livre, alors que nous aspirons à une meilleure qualité de vie ; que les technologies nous permettent de créer, de transformer, de communiquer, de vendre ou d’acheter depuis n’importe quel endroit du monde ; que nous sommes de plus en plus sensibles aux richesses de la nature et à l’authenticité des relations entre les hommes ; et parce qu’une prospérité durable n’existe que si l’économie s’enracine dans la diversité des cultures et des territoires, il estime urgent de s’interroger sur le modèle de société vers lequel nous allons.

Jean-Christophe Fromantin défend alors l’émergence d’un nouveau modèle de développement, en pointant tous les dérèglements actuels ; en revisitant la géographie ; en proposant de réinvestir les territoires plutôt que de subir une nouvelle vague de concentration urbaine ; en démontrant que les métropoles sont un héritage du vieux monde ; en décrivant les contours d’une société nouvelle où nous pourrons travailler là où nous souhaitons vivre et non plus l’inverse.

Lors de sa venue à la conférence organisée par le RELPA le jeudi 08 oct, Christophe Fromantin pourra nous confirmer combien son intuition, rejointe par nombre d’élus (lien), est actuellement accélérée par la crise sanitaire actuelle.